Le programme MURE vise principalement à répondre à deux questions en traitant tous les aspects : techniques, matériels, sanitaires, environnementaux, économiques, normatifs et réglementaires :

  • La première question concerne la mise en œuvre conjointe du recyclage et de l’abaissement des températures de production des enrobés, les enrobés tièdes. Utilisées séparément ces deux techniques donnent toute satisfaction. Pratiquées ensembles, elles suscitent des interrogations. Le savoir-faire et le corpus de connaissances scientifiques et techniques qui servent de fondement au recyclage ont été acquis lorsque les enrobés étaient produits à des températures élevées. Que se passe-t-il quand on abaisse la température de production ?
  • La seconde trouve son origine dans le fait que le recyclage commence à concerner des couches d’enrobés qui contiennent déjà des matériaux recyclés. Combien de fois peut-on recycler sans altérer les performances d’usage des enrobés ?

Les retombées attendues sont :

  • de continuer à développer les enrobés tièdes tout en recyclant,
  • d’atteindre les objectifs de la Convention d’Engagement Volontaire,
  • de donner confiance à toutes les parties prenantes sur la capacité des enrobés multi recyclés à remplir leurs fonctions,
  • de valoriser l’image de la Profession.

Le projet est articulé en tâches traitées dans le Projet National MURE  (administré par l’IREX) et dans le projet ANR IMPROVMURE (coordonné par Eiffage Travaux Publics).  À côté des sujets techniques ou scientifiques qui doivent être traités, les questions sociétales, environnementales, règlementaires ou normatives sont également prises en compte.