• Projet National MURE
Programme de recherche MURE – MUlti-Recyclage des Enrobés tièdes

Chantiers expérimentaux

Dans le cadre du PN MURE, la réalisation de chantiers expérimentaux constitue le cœur du projet. Ces chantiers constituent des objets d’observation et des sources d’échantillons à étudier pour valider les conclusions des travaux de laboratoire. Ils sont aussi une preuve objective et concrète de savoir-faire.

Un chantier expérimental consiste en la réalisation d’une section de 2000 m2 environ, idéalement 400 m de longueur sur 5 m de largeur. Cette section est homogène du point de vue des sollicitations de trafic auxquelles elle est exposée.

La section est constituée de 4 planches :

  • une planche « E1 » dite « planche témoin » réalisée sans agrégat d’enrobés sur une surface de 500 m2 environ ;
  • une planche « E2 », 1500 m2 environ, réalisée avec des enrobés contenant tAE (tAE = 40% ou 70%) d’agrégats d’enrobés (réalisation d’un 1er cycle d’entretien) ;
  • une planche « E3 », 1000 m2 environ, réalisée avec des enrobés contenant tAE (tAE = 40% ou 70%) d’agrégats d’enrobés issus du recyclage de la planche E2 ayant subi un vieillissement accéléré (simulation d’un 2ème cycle d’entretien) ;
  • une planche « E4 », 500 m2 environ, réalisée avec des enrobés contenant tAE (tAE = 40% ou 70%)  d’agrégats d’enrobés issus du recyclage de la planche E3 ayant subi un vieillissement accéléré (3ème cycle d’entretien).

Le chantier expérimental représente ainsi 4 cycles de la vie d’une couche de chaussée : sa construction et 3 cycles d’entretien, c’est-à-dire, si l’on admet qu’un cycle dure en moyenne une dizaine d’année, environ 40 ans de service de la chaussée.

La réalisation des planches E1 et E2 (phase 1) ne pose pas de problème technique particulier. Elle est riche d’enseignements, en particulier à propose de la correspondance entre les propriétés des enrobés fabriqués en centrale et celles de ceux fabriqués en laboratoire.

La réalisation des planches E3 et E4 nécessite la méthode de vieillissement accéléré à l’échelle industrielle.

L’expérimentation in situ apportera au projet national MURE des connaissances relatives :

  • à la validation des conclusions tirées des études de laboratoire par la comparaison entre les propriétés des enrobés confectionnés en laboratoire avec celles des enrobés produits industriellement sur chantier ;
  • à l’applicabilité d’un procédé de vieillissement accéléré à l’échelle industrielle à des chantiers ;

aux données qualifiées et quantifiées qui seront autant d’éléments de réponse aux questions de nature technique, environnementale et sanitaires posées par la problématique

Gestion administrative et financière

IREX
9 rue de Berri
75008 PARIS
E-mail : contact@irex.asso.fr
Tel : +33 (0)1 44 13 32 79

Coordination région Rhône-Alpes

INDURA
55 avenue Galline
69100 VILLEURBANNE
E-mail : indura@indura.fr
Tel : 04 82 53 51 33

Direction

Président : Philippe REDOULEZ (ATMB)
Directeur : Jean-Eric POIRIER (USIRF/COLAS)
Directeur adjoint : Christine LEROY (USIRF)
Coordinateur IMPROVMURE : Simon POUGET (USIRF/EIFFAGE Infrastructures)

Abonnez-vous à notre Newsletter