• Projet National MURE
Programme de recherche MURE – MUlti-Recyclage des Enrobés tièdes

Projet ANR IMPROVMURE

La partie scientifique du programme MURE est financée par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) dans le cadre du Projet « IMPROVMURE » qui débute en janvier 2014.

L’objectif principal du projet IMPROVMURE est de qualifier la remobilisation du liant issu des matériaux recyclés à l’aide du liant d’apport, et d’évaluer son impact sur la durabilité des enrobés.

Les enjeux

improvmure_chantier_routier_compL’ensemble du réseau routier français (≈980 000 km) représente potentiellement un gisement de plusieurs milliards de tonnes d’agrégats d’enrobés, terme consacré par la normalisation européenne pour désigner les matériaux granulaires provenant du fraisage ou de la démolition d’enrobés bitumineux. Ces agrégats d’enrobés recèlent un potentiel de propriétés techniques qu’il est important de valoriser.

Leur réutilisation pour la fabrication de nouveaux enrobés représente une démarche environnementale attractive qui permet à la fois de diminuer la quantité de produit mis en décharge tout en assurant une économie importante de bitume et de granulats de carrière, ressource naturelle qui commence à faire défaut dans certaines régions. Cependant, cette valorisation doit rester subordonnée au respect des exigences technologiques, mécaniques, environnementales et de santé publique.

Le contexte des enrobés tièdes

Dans le souci de limiter les nuisances environnementales, l’industrie routière a développé de nouveaux procédés de fabrication à température réduite. Ces techniques « tièdes » permettent une réduction de la consommation de combustible et des émissions de gaz lors de la fabrication tout en limitant l’exposition des travailleurs lors de la mise en œuvre. De plus, la réduction du vieillissement du bitume liée à l’abaissement de la température d’enrobage permet d’envisager des taux d’incorporation d’agrégats plus élevés. Ces nouvelles techniques représentent donc une opportunité de concilier augmentation du recyclage d’agrégats et réduction des nuisances environnementales et sanitaires. Pourtant, elles tardent à se généraliser et ne représentent actuellement qu’environ 1% de la production nationale.

Les objectifs

improvmure_cartographie_liant_compIMPROVMURE s’attachera à déterminer, au cours du cycle de vie des matériaux de chaussée, l’impact de recyclages successifs tant du point de vue mécanique que du point de vue environnemental. En particulier, il faudra apporter des réponses aux interrogations suivantes :

  • Comment caractériser l’agrégat d’enrobés du point de vue de constituants organiques ou inorganiques susceptibles d’être relargués en phase gazeuse lors des procédés de recyclage et/ou de mise en œuvre ou en phase liquide lors de lixiviation ?
  • Y-a-t’il modification de l’impact environnemental en incorporant des agrégats dans un enrobé (nature des espèces chimiques susceptibles d’être lixiviées par les phases aqueuses en contact avec l’enrobé, modification des cinétiques de transfert) ?
  • Comment évoluent les propriétés thermomécaniques, chimiques et environnementales (TMCE) des enrobés mutli-recyclés et en particulier combien de fois est-il possible de recycler un agrégat d’enrobés tout en conservant des propriétés mécaniques et environnementales satisfaisantes ?
  • Quelle est l’influence des procédés de fabrication des enrobés sur leurs caractéristiques mécaniques et chimiques ainsi que sur leur impact environnemental ?

La démarche

La démarche retenue consiste à fabriquer, appliquer, raboter puis réutiliser successivement des enrobés incorporant de forts taux d’agrégats (entre 40 et 100 %) en considérant trois procédés :

  • un procédé « à chaud » (de référence), qui constitue le mode de fabrication « témoin » à une température de 160°C ;
  • deux procédés « tièdes », qui permettent de réduire les températures de fabrication de 30°C par rapport à la température de référence « à chaud » : à la mousse de bitume d’apport et avec ajout d’additif dans le bitume d’apport

Trois recyclages successifs seront réalisés et analysés. La démarche est résumée sur le schéma ci-dessous.

improvmure_demarche_recyclages

Les résultats du projet IMPROVMURE constitueront une avancée majeure en apportant des réponses scientifiques concernant la réutilisation des agrégats d’enrobés dans des matériaux neufs.

En parallèle, dans le cadre d’un projet national MURE « MUlti-Recyclage des Enrobés », des expérimentations à échelle 1:1 seront menées et permettront de démontrer et valider les solutions du point de vue industriel.

Labellisation

IMPROVMURE est labellisé par les pôles de compétitivité Advancity et Axelera.

 logo_advancity                   logo_axelera

Gestion administrative et financière

IREX
9 rue de Berri
75008 PARIS
E-mail : contact@irex.asso.fr
Tel : +33 (0)1 44 13 32 79

Coordination région Rhône-Alpes

INDURA
55 avenue Galline
69100 VILLEURBANNE
E-mail : indura@indura.fr
Tel : 04 82 53 51 33

Direction

Président : Philippe REDOULEZ (ATMB)
Directeur : Jean-Eric POIRIER (USIRF/COLAS)
Directeur adjoint : Christine LEROY (USIRF)
Coordinateur IMPROVMURE : Simon POUGET (USIRF/EIFFAGE Infrastructures)

Abonnez-vous à notre Newsletter